Carte professionnelle APS armement catégorie B

Continuer de se former et suivre l'évolution de la profession
ATTENTION - FORMATION EN ATTENTE DE VALIDATION DE LA CARTE PRO PAR LE CNAPS
DURÉE DE LA FORMATION

Si vous possédez déjà une carte professionnelle de « Surveillance humaine »:

  • Calibre 9 mm seulement: 122h45 
  • Calibre 9 mm + Calibre 38 spécial: 140h45 
PRÉREQUIS & PUBLIC VISÉ
  • Être titulaire d’une carte professionnelle en cours de validité (MAC) et satisfaire aux TESTS de vérification des compétences en APS (établi par la branche)
  • Être titulaire d’une autorisation préalable du CNAPS spécifique à l’ASR, délivrée par la Commission Régionale ou Interrégionale d’agrément et de contrôle
  • Satisfaire aux conditions d’agrément (Livre VI)
  • Avoir validé les tests psychotechniques
  • Satisfaire à un entretien avec un expert métier 
  • Avoir validé les tests physiques
  • Avoir validé les tests de compréhension écrite et orale validé (Niveau B1)
  • Certificat médical (moins de 6 mois) d’aptitude à la pratique sportive en compétition
  • Posséder un certificat de secourisme SST, valide depuis moins de 2 ans.
COÛT DE LA FORMATION
Nous contacter

ARMEMENT.B CARTE PRO

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION

Formation en vue de l’obtention de la carte professionnelle armement de catégorie B autorisant, sous le respect de la loi et dans les conditions spécifiques qu’elle fixe, le port d’arme de catégorie B dans l’exercice de ses fonctions

Si vous possédez déjà une carte professionnelle « surveillance humaine », vous n’aurez à passer que le tronc spécifique à l’arme.

TRONC SPECIFIQUE ARME DE CATEGORIE B « 9mm » : 122h45

Armes de poing chambrées pour le calibre 9 × 19

Réglementation relative à l’acquisition et à la détention  d’armes et de munitions: 8h

Maîtriser les différents cadres juridiques d’usage des armes: 4h

Les principes d’absolue nécessité et les conditions d’application de la légitime défense dans le cadre de l’autorisation du port d’armes.

Les autres cadres juridiques d’utilisation des armes, notamment ceux spécifiques aux forces de l’ordre.

-Caractéristiques techniques générales de l’ensemble des armes et connaître les règles générales de sécurité : 2h45

Approfondissement des caractéristiques techniques des armes de poing de catégorie B.

Connaître les règles générales de sécurité et d’utilisation d’une arme ; et du puits balistique.

Savoir se protéger physiquement au moyen d’un gilet pare-balle et protéger autrui.

Connaitre les procédures et les configurations de stockage propres aux armes de catégorie B et D  (coffres, armoire fortes).

Connaître les procédures de traçabilité des armes de catégorie B et D.

Connaitre les procédures de transport pendant et en dehors de l’exécution de mission des armes de catégorie B et D.

-Connaître son arme de catégorie B et savoir l’utiliser dans le strict respect de la gradation de l’emploi de la force: 32h

Savoir effectuer, mains nues, les techniques de garde et de déplacements, de frappe (pieds et poings) et de contrôle.

Savoir effectuer les techniques de garde et de déplacements, de frappe (pieds et poings) et de contrôle avec une matraque de type bâton de défense télescopique

Savoir effectuer les techniques de garde et de déplacements, de frappe (pieds et poings) et de contrôle avec un tonfa télescopique.

Savoir utiliser les générateurs d’aérosols incapacitants ou lacrymogènes relevant de la catégorie B.

-Techniques de base du tir: 12h

Connaître les manipulations de base et procédures d’emploi pour utiliser un revolver chambré pour le calibre 38 spécial ou une arme de poing chambrée pour le calibre 9×19 (9mm luger), les règles de sécurité (utilisation de puits balistique, réception et transmission sécurisées) et savoir évoluer avec son arme en milieu professionnel (mise à l’étui, règles ergonomiques).

Maîtriser les fondamentaux du tir, de tenue de l’arme, les différentes positions et situations de tir, visée, respiration, maîtrise de la détente.

Connaître les cinq attitudes élémentaires et la chronologie du tir.

Savoir effectuer un rechargement d’urgence et tactique d’un revolver chambré pour le calibre 38 spécial  ou une arme de poing chambrée pour le calibre 9×19.

Savoir résoudre un incident de tir

-Entraînements au tir: 33h

Savoir tirer avec un revolver chambré pour le calibre 38 spécial ou une arme de poing chambrée pour le calibre 9×19 (9mm luger)  au minimum 300 cartouches : tirs visés, découverte de l’arme et accoutumance (100 cartouches), tirs d’intervention (60 cartouches), tirs derrière protection (20 cartouches), tirs et déplacements (40 cartouches), tirs de synthèse (80 cartouches).

-Savoir utiliser son arme de catégorie B dans le strict respect de la gradation de l’emploi de la force: 11 h dont 6 h de mise en pratique

Prévenir les situations à risque : analyser la situation dans laquelle l’arme est susceptible d’être utilisée (reconnaissance des lieux, identification du contexte), repérer les comportements anormaux et les signaux précurseurs, agir en discrétion ;

Travailler en binôme  et en équipe (positionnement sur le terrain, communication, analyse des solutions et prise de décision, etc.) ;

Mettre en œuvre toutes les phases préalables de communication et d’avertissement avant l’intervention  (dissuasion des assaillants) ;

Mettre en œuvre les procédures d’alerte (forces de l’ordre et secours) et mettre en place les mesures de sécurité (confinement, évacuation, interposition, etc.) ;

Travailler en coordination avec les services publics (forces de l’ordre et secours) ;

Utiliser son arme dans le respect du cadre légal de la légitime défense.

 -Gérer un incident avec le recours aux armes: 8 h dont 4 h de mise en pratique

Situer l’utilisation des différentes catégories armes autorisées dans le cadre de l’intervention graduée (définition des moyens de réponse adaptés à la gravité de la menace) et les maitriser dans différentes situations (en déplacement, en situation de stress, etc.) ;

Adapter la réaction à la menace, en fonction du lieu, des horaires, des agressions (assaillant unique/ multiple, intrusion, agression verbale, avec véhicule, etc.), de l’équipe en activité (binôme ou pluralité d’intervenants) et des catégories d’armes portées.

 -Connaître les mesures à prendre après l’utilisation de l’arme : 4h

Rendre compte de l’utilisation de son arme et de la situation (hiérarchie, forces de l’ordre, client, secours, autorité judiciaire) ;

Réagir après un accident survenu au cours de l’utilisation d’une arme et d’un tir : préserver les traces et indices, sécuriser une zone, assister les victimes, coopérer avec les forces de l’ordre

 -Utiliser son arme dans une situation stressante: 8 h dont 4 h de mise en pratique

Prendre conscience de l’usage d’une arme et les conséquences d’ouverture du feu.

Connaître les composantes du stress et les moyens de sa gestion, notamment en cas de port d’une arme de poing ;

Savoir prévenir le risque post traumatique Intervention d’un psychologue ;

Attaque armée avec gestion du stress.

TRONC COMPLEMENTAIRE ARME DE CATEGORIE B « Calibre 38 » : 18h

Armes de poing chambrées pour le calibre 38 spécial

Module pratique complémentaire:

Pour justifier d’une aptitude professionnelle au maniement des deux types d’armes à feu:

  1. a) Revolvers chambrés pour le calibre 38 Spécial
  2. b) Armes de poing chambrées pour le calibre 9 × 19

Une formation complémentaire doit être suivie pour le deuxième type d’arme, dont la durée et le contenu sont fixés comme suit :

 -Techniques de base du tir: 6h

Connaître les manipulations de base et procédures d’emploi pour utiliser un revolver chambré pour le calibre 38 spécial ou une arme de poing chambrée pour le calibre 9×19 (9mm luger), les règles de sécurité (utilisation de puit balistiques, réception et transmission sécurisées) et savoir évoluer avec son arme en milieu professionnel (mise à l’étui, règles ergonomiques).

Savoir effectuer un rechargement d’urgence et tactique d’un revolver chambré pour le calibre 38 spécial  ou une arme de poing chambrée pour le calibre 9×19  (9mm luger). 

-Entraînements au tir: 12h

Savoir tirer avec un revolver chambré pour le calibre 38 spécial ou une arme de poing chambrée pour le calibre 9×19 au minimum 150 cartouches : tirs visés, découverte de l’arme et accoutumance (50 cartouches), tirs d’intervention (30 cartouches), tirs derrière protection (10 cartouches), tirs et déplacements (20 cartouches), tirs de synthèse (40 cartouches).

DEMANDE D'INFORMATIONS

LIEU DE LA FORMATION

Centres de formation S3Pcimex et en stand de tir